Menu

M – conservation voit le jour et ouvre son premier bureau en Afrique!

L’entreprise Québécoise M – Expertise Marine ouvre un bureau en Afrique de l’Ouest et lance du même coup sa nouvelle branche « M – Conservation ».

Sainte-Luce-sur-Mer, le 7 avril 2015–Une branche dédiée spécifiquement à la conservation des ressources marines voit le jour au sein de l’entreprise M – Expertise Marine. Cette annonce marque également la naissance d’un bureau de l’entreprise à Dakar, au Sénégal, où les premiers projets de conservation auront lieu.

M – Conservation vise à étudier les problématiques liées à la biodiversité et aux pêcheries, et à fournir des solutions novatrices pour protéger ces ressources. L’expertise-conseil offerte permettra entre-autre, de :
o mettre en place des aires marines protégées;
o développer des stratégies de pêcheries durables;
o protéger les espèces marines menacées;
o offrir des outils de sensibilisation, de plaidoyer et du matériel éducatif relatif à la conservation pour tous les acteurs.

Les principaux clients de M – Conservation seront les ONG, entreprises, et institutions œuvrant déjà dans la région côtière de l’Afrique de l’Ouest, ainsi que les départements au sein des gouvernements des quelques 10 pays couverts par cette nouvelle initiative.

Lyne Morissette, directrice générale de M, se réjouit de cet essor majeur de son rayon d’action, tant au niveau géographique que sectoriel: « La conservation marine a toujours été au cœur de mes actions. Aujourd’hui je suis heureuse de constater qu’on peut offrir ce genre de service comme entreprise privée, et occuper ainsi une niche laissée disponible par les certaines grandes ONG qui délaissent malheureusement l’Afrique ». Une initiative qui démarre en Afrique, mais pour des enjeux globaux, ce qui laisse envisager la naissance de projets majeurs de collaboration internationale. « M – Conservation démarre en Afrique, mais offrira certainement ses services ailleurs dans le monde, à commencer par le Québec » ajoute Mme Morissette, qui compte de nombreuses années de travail et de collaborations en Afrique de l’Ouest.

Dr Mamadou Diallo est le directeur du bureau de M – Conservation à Dakar, au Sénégal. Il a auparavant été chercheur dans un centre de recherches océanographiques et manager de programmes au WWF pour la sous-région de l’Afrique de l’Ouest. Il possède une expertise et une notoriété reconnues dans les dossiers de pêcheries et de conservation des ressources marines et côtières en Afrique. « L’ouverture du bureau de Dakar, qui va couvrir toute la sous région et au-delà, est une très bonne opportunité pour moi. Elle rencontre mes motivations à œuvrer pour la sauvegarde des océans et la conservation de la biodiversité en mettant à profit mes compétences en tant que chercheur océanographe et conversationniste», explique Dr Diallo.

L’entreprise M – Expertise Marine a été fondée en 2014 et compte déjà de nombreuses réalisations aux Québec, dans l’Arctique et à l’étranger. Sa directrice, Dr Lyne Morissette, est reconnue et a été décorée à maintes reprises pour ses efforts en conservation, tant pour le Saint-Laurent que pour les océans en général.

Les commentaires sont fermés.