Menu

M ouvre une nouvelle antenne en Polynésie

Poursuivant leur étroite collaboration établie au départ en Martinique, M et Aquasearch étendent leurs activités à l’Océan Pacifique et ouvrent une antenne conjointe en Polynésie française.

Lyne Morissette, directrice de M, se réjouit de cet essor majeur de son rayon d’action: “au fil du temps, nous avons développé une approche intégrée alliant science, conservation et éducation qui s’applique particulièrement bien dans les milieux insulaires des tropiques”. Après avoir oeuvré plusieurs années dans les Caraïbes, cette expansion vers l’Océan Pacifique était naturelle. Les deux entreprises de recherche peuvent déjà compter sur un important réseau de partenaires en Polynésie, et sont en opération depuis juillet.

p1380076L’antenne est dirigée par Virginie Scanga, docteur en sciences vétérinaires, spécialiste en acoustique des cétacés. Elle a accepté le défi de monter les projets scientifiques, développer les activités de nos deux bureaux d’études, et d’accueillir les étudiants en formation.

“Avoir une antenne en Polynésie nous permettra de poursuivre nos recherches sur les cétacés migrateurs, l’écologie des populations locales, et de continuer nos travaux sur la biodiversité” souligne Benjamin de Montgolfier, directeur de Aquasearch.

Requins à pointe noire, Carcharhinus melanopterus. Photo de Virginie Scanga.

Requins à pointe noire, Carcharhinus melanopterus. Photo de Virginie Scanga.

D’ores et déjà, un programme d’échantillonnage d’épiderme de baleines à bosse a démarré, et un autre sur l’impact de la prédation par les requins à pointe noire est en préparation.

logo-aquasearchcropped-M_signature.00121.png

Les commentaires sont fermés.