Menu

12 septembre 2014: Le Roter Sand dans la tempête

DSCF0988

Crédit photo: Sonia Giroux

Quand le vent souffle “à écorner les boeufs”, par souci de sécurité, il faut rester à quai. Nous avons passé la nuit à Sainte-Anne-des-Monts, amarrés solidement au petit quai de la marina qui nous a offert, avec le bateau, une symphonie cacophonique de cognements, grincements et couinements toute la nuit.

Ce matin le soleil s’est levé mais le vent est toujours présent: des rafales de 40 à 50 noeuds secouent encore le bateau. Nous attendons que Dame Nature se calme pour partir vers Gaspé.